Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Annuaire des fronts de gauche partout en France

    Vous voulez vous investir dans la vie politique, sans pour autant adhérer à un parti? Vous voulez donner un coup de main ponctuel parce que vous sentez bien que ça chauffe? 

    Maintenant vous savez quoi faire: contacter le front de gauche le plus proche de chez vous.

    Vous pouvez consulter l'annuaire des fronts de gauche

    A bientôt.

  • Daniel Morin et Mélenchon

    Un peu d'humour au milieu de ce chaos. 


    Mélenchon au pouvoir ! par

  • Mélenchon à Parole directe

    J.L.Mélenchon était l'invité le 20 octobre dernier de l'émission "paroles directes"


    Jean-Luc Mélenchon sur TF1 à "Parole directe" par

  • Réponse de Mélenchon aux annonces de Sarkozy

    Vous ne le savez peut-être pas, mais Méluch' a répondu au monologue de Sarkozy hier soir à la télé. 

  • TOUS A MONTPELLIER

    front de gauche, lozère, mélenchon, meeting, montpellier, 08 février, présidentielles, hérault, ps, ump,

    Mélenchon à montpellier le 8 février à 20h00. 

    Un co-voiturage se met en place en ce moment depuis la Lozère. 

    Faîtes tourner l'info. 

  • violence policière

    Voilà comment on traite une manifestation pacifiste en France. Voilà aussi ce que l'on ne vous montre pas aux informations.

  • La droite en dix lois!

    ⇒LOPPSI 2 (mars 2011)
    La loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure est une véritable loi sécuritaire et liberticide. Malgré sa censure partielle par le Conseil constitutionnel, cette loi contient toujours des dispositions scandaleuses comme l’extension des peines-planchers, la surveillance d’Internet ou la possibilité de faire appel à des volontaires réservistes dans la police nationale. Le Front de Gauche s’engage à abroger cette loi.

    ⇒Défenseur des droits (mars 2011)
    Autorité administrative créé par le gouvernement, le Défenseur des droits regroupe le Médiateur de la République, le Défenseur des enfants, la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) et la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE).
    Tous les pouvoirs de contrôle sont ainsi concentrés dans les mains d’une seule et même personne nommé par le Président de la République. Les missions du Défenseur des droits sont tellement vastes qu’il ne pourra gérer tous les dossiers sérieusement. La création du Défenseur des droits est un véritable recul démocratique.

    ⇒Réforme de la psychiatrie (juillet 2011)
    Il conviendrait plutôt de parler de criminalisation de la psychiatrie. Encore une fois, la droite s’inscrit dans une logique sécuritaire. Alors que seulement 2,7% des actes de violence sont commis par des personnes atteintes de troubles psychiatriques, cette loi n’envisage la folie que sous l’angle du trouble à l’ordre public. Cette loi développe notamment les soins ambulatoires sans consentement : il est désormais possible d’imposer un traitement médical alors que le patient se trouve à son domicile. L’objectif de la droite est clair : faire des économies et fermer toujours plus de lits dans les hôpitaux. Pourtant, les soins psychiatriques nécessitent l’instauration d’une relation de confiance entre le patient et son médecin, relation qui ne peut s’installer avec des soins ambulatoires contraints.

    ⇒Réforme de la médecine du travail (juillet 2011)
    Répondant aux injonctions du MEDEF, la droite a commencé la mise sous tutelle de la médecine du Travail. Son indépendance est pourtant indispensable pour garantir les santés des salariés. La principale mesure de ce texte est l’instauration d’équipes pluridisciplinaires pour seconder les médecins du travail. Mais ces équipes seront directement assujetties aux directions des entreprises où elles doivent intervenir. Sans indépendance, elles ne pourront pas protéger pleinement les salariés.

    ⇒Projet de loi constitutionnelle relatif à l’équilibre des finances publiques (juillet 2011)
    Le projet de loi adopté cet été est la première étape pour la mise en place de la règle d’Or. L’objectif du gouvernement est en réalité de graver dans le marbre de notre Constitution les politiques chères aux libéraux. Quelque soit la majorité qui sortira des urnes en 2012, le gouvernement cherche à empêcher la mise en place de toute politique de rupture.

    ⇒Réforme de l’ISF (juillet 2011)
    En 2011, la droite a enfin été obligée de revenir sur l’un des dispositifs emblématique mis en place par Nicolas Sarkozy : le bouclier fiscal. Mais dès qu’elle reprend un peu au riche, la droite s’empresse aussitôt de leur donner encore plus. Ainsi, cet été la majorité a choisi de réforme l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Encore une fois les plus riches sont gagnants : alors que le bouclier coutait 680 millions d’euros, la réforme de l’ISF constitue plus d’un milliard d’euros de cadeau à l’oligarchie. Cette réforme a permis aux plus riches de voir leur impôt divisé par 3 !

    ⇒Gaz de schiste (juillet 2011)
    Face à la grande mobilisation populaire, le gouvernement a cherché à faire croire qu’il était pour l’interdiction de l’exploitation des gaz et huile de schiste. La loi adoptée en 2011 autorise l’expérimentation des techniques d’exploitation de ces énergies non conventionnelles. En autorisant les expérimentations, la droite cherche à ne pas fermer complètement la porte à une future exploitation des gaz et huiles de schistes. Pourtant, il est urgent de planifier dès aujourd’hui la sortie des énergies carbonées comme le propose le Front de Gauche. Il ne sert à rien de se réfugier derrières des techniques dangereuses pour l’environnement. Les ressources carbonées sont en voie d’épuisement et il est nécessaire dès aujourd’hui de développer massivement les énergies renouvelables.

    ⇒Premier plan de rigueur (septembre 2011)
    Adopté en septembre, le premier plan de rigueur annoncé par François Fillon fait rentrer la France dans la spirale infernale de l’austérité. Pourtant, ces recettes appliquées partout en Europe nous mènent droit dans le mur en contractant l’activité dans tous les pays simultanément.
    L’objectif affiché est de réaliser 11 milliards d’euros d’économies. Immédiatement, le budget 2012 a été réduit de 1 milliard d’euros par rapport à 2012. Encore, une fois ce sont les plus défavorisés qui paieront en premier le prix de cette politique.

    ⇒Deuxième plan de rigueur (décembre 2011)
    Ne résistant pas une seconde aux pressions des marchés financiers, le gouvernement a mis en plus un deuxième plan d’austérité moins de trois mois après l’adoption du premier. Résultats : 7 milliards d’euros d’économies supplémentaires. Les foyers français sont les principaux concernés par ce deuxième plan de rigueur :
    • Baisse de 700 millions d’euros de dépenses de l’assurance maladie ;
    • Accélération de la réforme des retraites ;
    • Revalorisation des prestations sociales selon la croissance et non plus selon l’inflation : en 2012, les allocations vont ainsi perdre 1% de pouvoir d’achat.
    • Augmentation du taux réduit de la TVA

  • Retour sur des paroles et des actes

    Vous vous souvenez sans doute de l'émission "des paroles et des actes" à laquelle J.L.Mélenchon a participé.

    Au cours de cette émission, un charmant monsieur, économiste, avait produit des petits graphiques pour contredire notre Méluch' à nous. Et bien figurez-vous qu'il y a des économistes aussi auprès de Mélenchon (comme quoi on peut être économiste sans être libéral!) et figurez-vous qu'ils ont bien retenu ce que disait  M. Lenglet. 

    Et voici ce que cela donne.

  • Le front de gauche et la Santé

    Ca, c'est le bouquet! on a le système de proection social le plus performant au monde, un des meilleurs systèmes de soins et pourtant...depuis des années, on cherche à le détruire!. 

    Vous trouvez ça logique?! 

    Nous, NON!!!

  • Le front de gauche et le Féminisme

    C'est dingue de devoir en faire un thème de campagne! et pourtant! Notre société est archaïque, machiste et misogyne. 

    Au front de gauche, on concidère que les droits de la femme ce n'est pas un sujet de seconde zone! 

    Voici ce que nous proposons.