Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le Fn qui monte ?

    front de gauche, lozere, melenchon, elections municipale, mende, 2014, patrick alloux, alain bertrand, ginette brunel, belle rebelle, parti de gauche, parti communiste, société, politique, actualité, gauche, 48, midi libre, 48 fm, totem, France bleu, elections européennes, pertoci, fn, le pen, pg, meluch

  • RESF: appel à la mobilisation

    Nous nous faisons l'écho de RESF (réseau éducation sans frontière)

    A Mende, suite à une circulaire du très socialiste Manuel Vals, le préfet, ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, placé en Lozère par notre ministre de l'intérieur, décide de renvoyer "chez eux" des demandeurs d'asile.

    Ils vont être renvoyé en Tchétchénie, au Ghana et en Arménie. 

    Que peut-on lire sur ces pays sur le site du ministère des affaires étrangères?

    Tchétchénie: "les autres républiques (Tchétchénie, Ingouchie, Kabardino-Balkarie, Ossétie du Nord et Karatchaevo-Tcherkéssie) ne sont pas épargnées par les attaques. Dans ce contexte, tout déplacement dans cette région est vivement déconseillé sauf raison impérative. Dans ce cas, il est vivement recommandé aux voyageurs de signaler leur présence à l’Ambassade de France à Moscou."

    Ghana : "Virus Ebola   Une fièvre hémorragique contagieuse a fait son apparition en Guinée forestière, région de Guinée-Conakry, dans les préfectures de Macenta, Guékédou et Kissidougou, et a entraîné des décès. Dans ce contexte, il est déconseillé de se déplacer ou de séjourner dans les zones touchées par la fièvre hémorragique, sauf raison impérative (cf. carte de la FCV Guinée). Le virus se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine. Les premiers symptômes du virus dans son premier stade se rapprochent d’un état grippal avec des fièvres, douleurs, diarrhées, vomissements. Le virus entre ensuite dans la phase proprement dite de fièvre hémorragique. La contamination se fait par des contacts directs avec du sang, des sécrétions, des organes ou des liquides biologiques de personnes infectées" 

    Arménie: "Eviter les zones frontalières avec l’Azerbaïdjan. Des incidents se produisent régulièrement à la frontière du nord est (dans la région de Tavoush). Les mines anti-personnelles constituent un réel danger à l’est (dans la région de Siounik). Il est fortement recommandé, pour effectuer le trajet Erevan-Tbilissi, d’éviter la route passant par Idjevan, itinéraire qui traverse une zone en Azerbaïdjan formellement déconseillée.Les frontières avec la Turquie et l’Azerbaïdjan sont fermées du fait du conflit du Haut-Karabagh, malgré le cessez-le-feu signé en 1994. Le haut Karabagh et à plus forte raison les territoires occupés d’Azerbaïdjan constituent une zone dangereuse qui ne fait pas partie de la circonscription consulaire d’Erevan. L’entité sécessionniste n’est reconnue par aucun pays et la protection consulaire de nos ressortissants ne peut y être assurée. De manière générale, les abords immédiats de toutes les zones frontalières sont fortement déconseillés. Si des déplacements dans ces zones devaient malgré tout être effectués, il est vivement recommandé de prendre auparavant l’attache de l’ambassade de France à Erevan."

     

    Bref, de magnifiques pays que la France ne conseille même pas pour des touristes !

    On va donc renvoyer dans des pays en guerre, ou sous la menace d'une épidémie Ebola, des gens qui sont venus chercher refuge ici!

     

     

    Si vous avez un tant soit peu de cœur, vous comprendrez l'urgence qu'il y a à se mobiliser.

     

    Entrez en contact avec RESF lozère

    • téléphone urgence : Marie-Anne 06 80 56 26 02
    • MENDE Marie-Anne marieanne.colombain@free.fr 
      LANGOGNE Gilles 06 42 74 14 77 
      FLORAC Patricia 04 66 44 70 80 
      CHAMBON LE CHATEAU Peggy resf48@hotmail.fr 06 87 83 20 75

     

     

  • On débriefe la semaine: Gut

    front de gauche, lozere, melenchon, elections municipale, mende, 2014, patrick alloux, alain bertrand, ginette brunel, belle rebelle, parti de gauche, parti communiste, société, politique, actualité, gauche, 48, midi libre, 48 fm, totem, France bleu

  • On debriefe la semaine: Le midi libre de mardi

     

    front de gauche, lozere, melenchon, elections municipale, mende, 2014, patrick alloux, alain bertrand, ginette brunel, belle rebelle, parti de gauche, parti communiste, société, politique, actualité, gauche, 48, midi libre, 48 fm, totem, France bleu

  • Communiqué du Parti de Gauche et de Ensemble

    Le Front de gauche n’est pas un parti, mais un regroupement de diverses forces de gauche. A Mende, il est composé du Parti Communiste, du Parti de Gauche et du Parti Ensemble.

    Les candidats de la liste, membres du Parti de Gauche et de Ensemble, ont décidé de vous faire part de leur réflexion et de leur analyse en ce qui concerne la campagne déjà menée et celle restant à terminer avant le dimanche 31 mars. Le parti Communiste fera de même. La liste dans sa totalité composée aussi de citoyennes et de citoyens non encartés, vous a déjà fait connaître sa position.

    Mendoises, Mendois,

    Dimanche 23 mars vous avez crédité de 8.5% la liste Mende à Gauche la Belle, la Rebelle.

    Notre campagne a été très courte, trop courte peut-être, et pourtant vous vous êtes mobilisés et avez fait progresser ce courant de pensée. Vos boîtes aux lettres ont été inondées des tracts des listes adverses ; la presse locale multipliait les articles sur M. Bertrand et Mme Brunel ; les radios municipales nous présentaient comme d’extrême gauche ; les médias nationaux répétaient en boucle combien le FN était puissant et combien J-L Mélenchon, notre porte-parole, était un homme isolé. Et pourtant, sans le concours de EELV, vous avez été plus nombreux encore à considérer que la pluralité politique aurait été une bonne chose au conseil municipal et que notre programme, éco-social méritait votre vote.

    La crise politique, sociale, économique et écologique que nous connaissons est loin d'être terminée. Les politiques d'austérité prônées par les gouvernements de droite et sociaux libéraux accentuent celle-ci. Il convient de remettre l’État et les services publics au centre de notre dispositif de relance et de solidarité. Les inégalités ne cessent de se creuser et la misère d’augmenter. Concrètement, cela signifie que des gens, aujourd’hui, alors qu’ils travaillent, se retrouvent en dessous du seuil de pauvreté et qu'ils n’arrivent pas à boucler les fins de mois et doivent vivre de la charité populaire.

    Nous avons démontré que Mende n’était pas à l’abri du marasme national. Nombreuses et nombreux étaient celles et ceux qui vivaient un quotidien difficile. Pour y remédier, la charité ne suffit pas. C’est pourquoi nous avons construit notre programme basé sur la Solidarité.

    En face de nous, nous avions un maire sortant Sénateur, exclu puis réintégré au sein du parti Socialiste qui soutient sans réserve la politique du gouvernement et préfère faire alliance avec la droite. Et offrir la place de 1ère adjointe à une personne qui, écharpe tricolore en avant, est allée manifester aux côtés de l’extrême droite la plus réactionnaire. En conséquence, nous ne reconnaissons pas la liste Irrésistible Mende 2014 comme une liste de gauche.

    De l’autre côté, vous avez eut à subir la campagne de la liste 100% Mende emmenée par G. Brunel. Son programme, ouvertement libéral, n'a rien de commun avec nos valeurs. Elle a propagé une rumeur sur la venue éventuelle de roms en allant ainsi rabattre les volets plus à droite de son électorat traditionnel. Nous condamnons cette démagogie nauséabonde.

    Devant la montée du Front National, nous devons avoir une attitude claire, loin des arrangements de couloir. Nous nous mettons dès aujourd'hui au travail pour élargir et faire grossir l'opposition à la politique d'austérité des gouvernements Sarkozy et Hollande, relayés localement par Ginette Brunel et Alain Bertrand. Nous ne soutiendrons pas « les mains qui nous frappent »  (chômage, salaires, retraite, services publics, cadeaux au patronat, etc.).

    Nous nous engageons à poursuivre avec vous les mobilisations au niveau national et local.

     

    Parti de Gauche et

    Ensemble

  • Communiqué de la liste

     

    La liste Mende à Gauche, la Belle, la Rebelle, réunie lundi 24 mars 2014 remercie les électrices et les électeurs qui se sont mobilisés en nous apportant leurs suffrages.

     

    Les valeurs sociales, écologiques, laïques et républicaines qui nous ont permis de nous rassembler au delà de nos différences, sont aujourd'hui le moteur qui nous pousse à poursuivre la bataille contre l'austérité. Nous demeurons à vos côtés pour promouvoir une véritable politique de justice sociale ; défendre l'emploi et les services publics et donner toute sa place à l'écologie.

     

    Devant la montée et la banalisation des idées d'extrême droite, nous réaffirmons que notre combat est sans concession pour défendre les principes humanistes qui nous unissent.

     

    Dimanche prochain, nous savons pouvoir compter sur vous pour continuer à défendre ces valeurs.

     

     

     

    La liste

     

  • Communiqué du Comité départemental du PCF

    Comme nous le dénoncions la politique d'austérité et ses conséquences sur la vie de millions de nos concitoyennes et concitoyens ont eu un triple effet :

     

    -  une abstention record à plus de 38%,

    -  un score élevé du Front National,

    -  une démobilisation de l'électorat de gauche.

     

    Ce triple avertissement est grave et impose un changement de cap immédiat de la politique gouvernementale.

    En Lozère notre volonté de construire les rassemblements progressistes les plus larges a permis d'atténuer ces dérives et de gagner des élus dans plus de communes. Nous remercions sincèrement les électrices et les électeurs qui ont contribué à cette dynamique. Partout où nous sommes élus nous continuerons à combattre les politiques d'austérité et à porter une ambition solidaire et dynamique de nos territoires. Le deuxième tour peut amplifier cette tendance.

    Dans les communes rurales nous appelons à renforcer le réseau d'élus progressistes.

    A St-Chély d'Apcher, notre soutien va évidemment à la liste progressiste, ouverte et rassembleuse, conduite par Christian PARRAN. Les électeurs doivent réfléchir au poids à donner à des élus responsables, aguerris qui sauront porter les attentes populaires et veiller à ne pas ajouter de la droite à la droite.

     

    A Mende, après le bon résultat obtenu par la liste "Mende à gauche", soutenue par le Front de Gauche, l'urgence est au rassemblement pour barrer l a route à la droite en votant, malmgré nos divergences politiques, pour la liste conduite par Alain BERTRAND.

  • APPEL AUX DONS

    Une campagne aux élections municipales suppose des frais. C'est pourquoi la loi prévoit que les particuliers peuvent faire des dons donnant droit à une réduction d'impôts de 66 %.

    Vous pouvez nous verser de l'argent.

    En liquide jusqu'à 150 euros (n'ouvre pas droit à une réduction d'impôts)

    Par chèque jusqu'à 4.600 Euros.

    Vous devez vous adresser au mandataire financier qui, contre votre chèque, vous remettra un formulaire.

    Pour obtenir plus d'informations, vous pouvez contacter Matthieu Pertoci au 06.30.09.12.27 ou écrire à

    Jean Paul VILLON
    Pierrefiche
    48000 BARJAC
     
    Nous comptons sur vous!
     
     
  • J-8: le dernier sprint !

    D'habitude, le site voit passer environ 500 personnes différentes par mois pour un total de 2.000 visites. En seulement deux semaines, ce sont plus e 2.200 visites déjà pour 900 visiteurs différents. Autant dire que notre site cartonne...il est le reflet de ce que nous ressentons pour ces élections municipales.

    Nous avons une ligne ! Les deux autres listes tentent d'avancer à visages masqués.

    La liste de M. Bertrand est présentée comme une liste de gauche alors même que la première adjointe est membre du Modem, parti de droite.

    La liste de Mme Brunel est présentée comme une liste citoyenne ouverte à tous alors même qu'elle a l'investiture de l'UMP et qu'elle est composée, elle aussi de gens du Modem.

    Bref, cette confusion entre la gauche et la droite entretient l'idée du tous pareil qui annonce souvent le tous pourris.

    Pour y remédier une seule solution : être droit dans ses bottes. Nous sommes l'opposition et nous sommes de gauche, complètement, totalement. Même si nous aimons discuter avec les mouvements d'extrême gauche, nous ne sommes pas d'extrême gauche comme s'ingénie à le faire croire le journaliste de 48 FM. La preuve en est que la préfecture ne nous considère pas comme tel !

    Le 23 mars prochain vous aurez à vous demander s'il vous semble important ou non que toutes les sensibilités soient représentées au conseil municipal et au conseil communautaire ou si vous voulez voir se reproduire encore et encore le même partage des voix entre les deux listes qui trustent les représentations électives du département depuis plus de 20 ans.

    Pour continuer à vous convaincre, nous serons mardi prochain à 18h00 à Fontanilles.

    On lâche rien !

     

  • Le blanc c'est la classe ! (vidéo)

    En europe on aurait plutôt tendance à dire "le brun me va bien" par exemple, mais là le titre est en anglais et le blanc fait référence à la suprématie de la race blanche et ici à la couleur blanche des tuniques du KKK. 

    Petite vidéo bien sympa qui nous rappel que l'extrême droite est la plaie et que les rumeurs qui tournent sur les roms sont abjectes et doivent être combattues. Il ne faut pas laisser dire car bientôt alors vous laisserez faire! Pas de propos racistes devant vous, pas de tag fachos devant vous, pas d'affiches du Fn dans votre quartier. 

    On a la chance de ne pas avoir de liste fn à Mende, cela ne veut pas dire que de petits fachos n'existent pas. 

     


    White is Bright : Ku Klux Klan dans un spot des... par Spi0n