Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Art et Culture: Quand la mairie obéit à la préfecture

La semaine dernière, les rues de Mende ont été recouvertes d'inscriptions. Gérald Grühn et Sophie Arlotto, deux artistes, en étaient les instigateurs et réalisateurs.

Avec l'aide de bénévoles, ils ont recouvert les dalles glissantes du centre-ville mais aussi les marches de la cathédrale.

Or, Monsieur le préfet, un peu tendu par l'actualité brûlante des expulsion et profondément agacé par la mobilisation de RESF, en voyant des noms écrits sur les marches de la cathédrale, devant ses bureaux, pense qu'il s'agit des noms des expulsés. Il s'agit des noms des bénévoles!!!

Furieux, plein de son petit pouvoir policier, il contacte la mairie.

Madame la première adjointe, probablement mal renseignée sur les actions culturelle de sa commune et craignant comme le préfet une action de gauchistes ( ou alors tout simplement servile??! ) ordonne aux services de propreté de la ville de Karcheriser les noms en question.

La mairie fait un magnifique article "de l'art de piétiner pour mieux le découvrir" auquel nous rajoutons "...le vrai visage de la droite alliée du parti socialiste mendois".

Gageons que les artistes seront ravis d'apprendre comment on traite leurs œuvres.  

http://www.geraldgruhn.com/

 

Les commentaires sont fermés.