Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

causse

  • Communiqué du Parti de Gauche et de Ensemble

    Le Front de gauche n’est pas un parti, mais un regroupement de diverses forces de gauche. A Mende, il est composé du Parti Communiste, du Parti de Gauche et du Parti Ensemble.

    Les candidats de la liste, membres du Parti de Gauche et de Ensemble, ont décidé de vous faire part de leur réflexion et de leur analyse en ce qui concerne la campagne déjà menée et celle restant à terminer avant le dimanche 31 mars. Le parti Communiste fera de même. La liste dans sa totalité composée aussi de citoyennes et de citoyens non encartés, vous a déjà fait connaître sa position.

    Mendoises, Mendois,

    Dimanche 23 mars vous avez crédité de 8.5% la liste Mende à Gauche la Belle, la Rebelle.

    Notre campagne a été très courte, trop courte peut-être, et pourtant vous vous êtes mobilisés et avez fait progresser ce courant de pensée. Vos boîtes aux lettres ont été inondées des tracts des listes adverses ; la presse locale multipliait les articles sur M. Bertrand et Mme Brunel ; les radios municipales nous présentaient comme d’extrême gauche ; les médias nationaux répétaient en boucle combien le FN était puissant et combien J-L Mélenchon, notre porte-parole, était un homme isolé. Et pourtant, sans le concours de EELV, vous avez été plus nombreux encore à considérer que la pluralité politique aurait été une bonne chose au conseil municipal et que notre programme, éco-social méritait votre vote.

    La crise politique, sociale, économique et écologique que nous connaissons est loin d'être terminée. Les politiques d'austérité prônées par les gouvernements de droite et sociaux libéraux accentuent celle-ci. Il convient de remettre l’État et les services publics au centre de notre dispositif de relance et de solidarité. Les inégalités ne cessent de se creuser et la misère d’augmenter. Concrètement, cela signifie que des gens, aujourd’hui, alors qu’ils travaillent, se retrouvent en dessous du seuil de pauvreté et qu'ils n’arrivent pas à boucler les fins de mois et doivent vivre de la charité populaire.

    Nous avons démontré que Mende n’était pas à l’abri du marasme national. Nombreuses et nombreux étaient celles et ceux qui vivaient un quotidien difficile. Pour y remédier, la charité ne suffit pas. C’est pourquoi nous avons construit notre programme basé sur la Solidarité.

    En face de nous, nous avions un maire sortant Sénateur, exclu puis réintégré au sein du parti Socialiste qui soutient sans réserve la politique du gouvernement et préfère faire alliance avec la droite. Et offrir la place de 1ère adjointe à une personne qui, écharpe tricolore en avant, est allée manifester aux côtés de l’extrême droite la plus réactionnaire. En conséquence, nous ne reconnaissons pas la liste Irrésistible Mende 2014 comme une liste de gauche.

    De l’autre côté, vous avez eut à subir la campagne de la liste 100% Mende emmenée par G. Brunel. Son programme, ouvertement libéral, n'a rien de commun avec nos valeurs. Elle a propagé une rumeur sur la venue éventuelle de roms en allant ainsi rabattre les volets plus à droite de son électorat traditionnel. Nous condamnons cette démagogie nauséabonde.

    Devant la montée du Front National, nous devons avoir une attitude claire, loin des arrangements de couloir. Nous nous mettons dès aujourd'hui au travail pour élargir et faire grossir l'opposition à la politique d'austérité des gouvernements Sarkozy et Hollande, relayés localement par Ginette Brunel et Alain Bertrand. Nous ne soutiendrons pas « les mains qui nous frappent »  (chômage, salaires, retraite, services publics, cadeaux au patronat, etc.).

    Nous nous engageons à poursuivre avec vous les mobilisations au niveau national et local.

     

    Parti de Gauche et

    Ensemble

  • Appel aux socialistes lozèriens (vidéo)

    Ce n'est pas la première fois que nous parlons dans ces colonnes de M. Filoche. Il est membre du parti socialiste. Comme beaucoup d'autres, il est outré par ce qui se passe en ce moment. Il ne peut comprendre que ce soit sous un gouvernement de gauche que le droit du travail soit à ce point attaqué.
    Le front de gauche jette le même regard critique sur l’actualité sociale et économique du pays. Nous proposons des solutions. Nous offrons une alternative. 
    Soyez certains que c’est le cœur serré que nous voyons le Parti Socialiste perdre son âme, son essence ; renier ainsi son histoire politique.
    C’est pourquoi, convaincus que les membres du parti socialiste lozèriens connaissent cette lutte intérieure, nous les appelons à nous contacter, à nous rencontrer, à nous écrire, pour que nous construisions ensemble ! 

  • Sur le cas Cahuzac

    Nous apprenons que Monsieur Cahuzac, ancien ministre du budget du gouvernement Ayrault, celui-là même qui avait mené une lutte contre les évasions fiscales, dipose d'un compte en Suisse et d'un autre à Singapour. 

    Retenons aussi que ce brave homme était aussi président de la Commission des finances sous la présidence de M. Sarkozy. 

    Nous passerons sur le fait qu'il est peu probabale que ses collabarateurs n'aient pas été tenus au courant...au moins, quand l'affaire est sortie dans la presse et qu'il niait encore. L'Etat dispsoe de moyens de renseignements et vous pouvez être certains que quand Mediapart sort l'information, le bureau de l'Elysée et celui de Matignon se sont empressés de diligenter une enquêts...s'ils ne l'ont pas fait c'est encore pire. 

    Non, le problème n'est pas que ce triste évenement apporte la preuve que le système politique est corrompu et que l'argent gangrène jusqu'aux sphères dirigeantes (il disposait de 600.000 euros sur son compte suisse!!!). 

    Non, le problème le plus grave reste que cette affaire va faire les choux gras du FN et que le tous-pourris va trouver là un terreau fertile pour croître et se répendre. Vous pouvez être certains que les analyses qui pourraient s'extraire de ce cas particulier pour jeter un regard critique sur le fonctionnement du sytème libéral dans son ensemble vont cader le pas, si nous n'y prenns pas garde, à des discours réducteurs et haineux. 

    Nous sommes à la veille d'un tremblement terrible de l'Histoire qui pourrait être porteur de mort et de désolation. Comme Jaurès, en son temps, nous devons tendre nos efforts vers la paix. 

    « J’appelle les vivants pour 

    qu’ils se défendent contre le monstre qui apparaît à l’horizon ; je pleure les 

    morts innombrables couchés là-bas vers l’Orient et dont la puanteur arrive 

    jusqu’à nous comme un remords ; je briserai les foudres de la guerre qui 

    menacent dans les nuées…"

    Cette révolution que nous appelons de nos voeux, ne nous trompons pas!!! elle doit être "...sociale"!!!!!!!!

  • vive patrick Cohen (vidéo)

    Excellent montage de la Télé de gauche 

     


    Deux poids, deux mesures, sur France inter par lepartidegauche

  • Mélenchon à France inter

    Hier, mardi, Jean-Luc Mélenchon était l'invité de Patrick Cohen. L'interview débute par une attaque du journaliste qui la camoufle derrière une question. Cette méthode a été popularisée par Nicolas Sarkozy qui utilisait souvent cette tournure de phrase: "est-ce que vous trouvez normal que...". 

    Le simple fait de poser une question traduit un point de vue, une affirmation et n'est en aucun cas neutre. Prenons un exemple: Imaginons une interview de François Hollande: "Monsieur Hollande, la mollesse est-elle efficace en politique?"....est-ce neutre? non, cela induit que vous pensez qu'il est mou et inefficace! Alors quand Patrick Cohen dit: " a quoi ça sert les invectives en politique?" il sous-entend qu'il y a invective et que cela ne sert à rien. De même, quand il dit: "vous aviez juré de terrasser le Fn et il n'a jamais été aussi haut" Il sous-entend que la politique du Front de Gauche serait responsable. On pourrait imaginer une autre question : "François Hollande est aux commandes depuis bientôt un an et pourtant le Fn  est au plus haut!"

    Gardez à l'esprit que les médias ne sont pas neutres. Ce n'est pas une critique, c'est juste un constat. Il est important que le journalisme soit engagé, mais il ne doit pas se prétendre a-politique!!!

    Gardez les yeux ouverts.

    Nous vous invitons à suivre vous-même le déroulé de l'emission et à la partager. 


    Jean-Luc Mélenchon persiste et signe par franceinter 

  • Mélenchon à "Tous politiques" (vidéo)


    Tous politiques - Jean-Luc Melenchon par franceinter

  • ça peut plus durer (clip vidéo)

    Voici le dernier clip du moment. Du bon gros rap qui s'engage et s'empare d'une question sociale. 

    Kash Leone au mieux de sa forme à propos des licenciements de PSA d'Aulnay.

  • Assemblée citoyenne contre l'austérité à Meyrueis

    ON LACHE RIEN

    Le samedi 16 février 2013 à 18 heures dans la salle des mariages (joli symbole!) se tiendra une assemblée citoyenne.

    L'idée est de se réunir et de débattre ensemble de la situation politique actuelle qui met en lumière l'incapacité du Parti Socialiste à mener une véritable politique de gauche.

    Il est grand temps que nous prenions conscience de la force que nous représentons. En Lozère le score aux présidentielles fut supérieur au score national!

    Venez rencontrer les portes-paroles des différentes composantes du Front de gauche ainsi que le peuple de gauche auquel vous appartenez.

    Venez et PRENEZ LA PAROLE!   

    invit meyrueis.odt

  • Régine Bourgade à la manif' contre le mariage pour tous!

    Madame Bourgade, première adjointe au maire (PS) de Mende, s'est rendue à la manif' parisienne contre le mariage des homosexuels.

    Pour une représentante du Parti Qui Se Dit Socialiste, ça fait tâche.

    Au delà de son appartenance ou non à un mouvement supposé de gauche, le simple fait que Madame Bourgade, pourtant démocrate affichée, se rende à un rassemblement qui renie d'un bloc les trois idéaux fondateurs de notre République, pose question! Car, force est de constater que sa prise de position attaque de front le principe de Liberté, celui d'Egalité, tout autant que celui, qui devrait être cher aux coeurs des croyants, de Fraternité. 

    Quand on voit à quel point le Parti Qui Se Dit Socialiste se déchire déjà sur le cumul des mandats par exemple (M. Bertrand est pour le cumul), cette nouvelle scisssion idéologique inquiète!

    RESISTANCE